# Comment devenir rapidement bon en maths sans gaspiller trop d’énergie?

C’est simple. Appliquez la méthode TAJAKO!

Les transistors, les puces, le laser, en somme, toute l’électronique a été inventée en

Occident.

Pourtant, les asiatiques sont aujourd’hui au top dans le domaine. Et cela ne leur a pris que quelques décennies.

Comment ont-ils fait? Lire la suite

Pourquoi faut-il connaître les méthodes et astuces de résolution des exercices pour devenir bon en maths ?

Alors qu’ils travaillent peu, certains élèves terminent régulièrement les contrôles de maths avant leurs

camarades et n’obtiennent que des notes au-dessus de 18/20 ?

 

En revanche, d’autres, hélas les plus nombreux, malgré la parfaite connaissance du cours et un gros effort de préparation, ne finissent jamais à l’heure, obtiennent des notes en dessous de 10 ou tout juste la moyenne ?

Lire la suite

# 2 choses fondamentales à faire pour devenir bon en maths

Comprendre et se familiariser. C’est tout. 

D’abord, comprendre.

Voici un numéro de téléphone: 06.24.68.10.12. Essayez de le mémoriser en 20 secondes.

Continuons. Lire la suite

# 13 erreurs à éviter pour devenir bon en maths


Les élèves éprouvant des difficultés en maths ont souvent de mauvaises notes. Cela peut laisser croire qu’ils ne travaillent pas assez. Ce n’est pas juste.

Avant chaque contrôle,  en plus d’apprendre leurs cours par cœur, ils refont tous les exercices vus en classe. Malheureusement, tous ces  efforts se révèlent ingrats;  ils obtiennent invariablement de mauvaises notes aux devoirs.

Pour décrocher d’excellentes notes en maths, il existe pourtant une solution simple: éviter de commettre les 13 erreurs qui suivent. Lire la suite

# 2 mythes dangereux qui peuvent vous empêcher de devenir bon en maths?

Certains mythes ont la vie dure. Mais pas seulement. Ils peuvent, par leur caractère nocif, décourager à jamais les élèves qui souhaitent devenir bons en maths.

En voici deux. Lire la suite

# 5 choses que peut vous apporter le fait de devenir bon en maths

1- Avoir la possibilité de suivre les meilleures formations disponibles : on s’épanouit intellectuellement mais, ça compte, on a plus de chance d’accéder à un emploi intéressant.

2- Le goût de l’effort; l’endurance; la ténacité; la constance dans la recherche (boulot, partenaire, apparte ou maison, ses chaussettes, un virus sur son ordi, ses clés …).

3- La curiosité, l’ouverture.

4- Une saine confiance en soi: sans les surestimer, on est conscient de ses capacités à apprendre.

5- La souplesse dans la pensée. Contrairement à ce qu’on croit, un bon matheux n’est pas « logique »: à l’opposé du sens commun, il peut emprunter le chemin vers le sud, apparemment sans issue, pour atteindre le nord…

Vous avez peut-être d’autres choses à jouter?



 (Pour faire un commentaire, vous pouvez laisser les champs « Nom », « adresse de contact » et « site web » vides).